Que garantie l’assurance habitation ?

L’assurance habitation est comptée parmi les assurances essentielles à la vie quotidienne. Vous êtes assuré d’être indemnisé grâce à votre compagnie d’assurance si des sinistres surviennent dans votre lieu d’habitation. Cette assurance est obligatoire pour les locataires, notamment les locataires de logements meublés, et aussi les copropriétaires.

Les garanties de l’assurance habitation

L’assurance habitation a la vocation de protéger le patrimoine familial. Habituellement, les assureurs proposent des assurances (MRH) ou multirisque habitation. Généralement, elles couvrent : la responsabilité civile de l’assuré ; les dommages aux biens ainsi que la responsabilité civile « vie privée ». Plus précisément, ce type de contrat protège l’assuré ainsi que son logement et tous les membres de son foyer.

Les 2 types de garanties principales dans ce contrat sont : la garantie responsabilité civile privée et la garantie du logement.

La garantie des biens de l’assuré

Le MRH ou contrat multirisques habitation couvre le logement et le mobilier, c’est-à-dire, les dommages affectant les biens de l’assuré. Dans cette perspective, sont pris en compte les dégâts générés par l’incendie, le dégât des eaux ou le gel des canalisations, les catastrophes naturelles et les tempêtes, les cambriolages ou le vandalisme ou encore les bris de glace.

Les objets de valeurs sont garantis selon le type de contrat. Généralement, ne sont pas pris en compte dans le contrat MRH : les titres et valeurs, les biens professionnels, les espèces ou encore les véhicules.

Parmi les biens immobiliers garantis par l’assurance multirisque habitation, il y a : les maisons ou appartements c’est-à-dire, les locaux à usage d’habitation ; les clôtures et les murs de soutènement ; si vous êtes copropriétaires, une quote-part des parties communes ; les dépendances qui sont principalement celles construites en dur ; les garages et les caves ; les aménagements immobiliers ; les vérandas si elles ont été déclarées lors de la souscription. D’autre part, il existe des biens immobiliers qui sont exclus par la MRH. Il peut s’agir : des bâtiments qui sont en cours de construction ou autres installations et éclairages ; les loisirs ou encore les plantations et les végétaux ; les canalisations extérieures et enfin des abris de jardin.

Responsabilité civile du contractant

La garantie responsabilité civile de l’assuré permet d’indemniser les voisins ou les tierces victimes de dommages dont le souscripteur serait responsable. Par exemple : le dégât des eaux ; les incendies provenant de l’intérieur du domicile de l’assuré qui pourraient causer des dommages à autrui.

Notons qu’il y a par ailleurs, la garantie responsabilité civile « vie privée » qui couvre l’assuré ainsi que tous les membres de son foyer lorsqu’il y a dommage ou sinistre causé à un tiers. Cette couverture concerne à la fois les dommages corporels, matériels et/ou immatériels.

Assurance habitation : que couvre la protection juridique ?
Comment réaliser un constat à l’amiable lors d’un dégât des eaux ?