Comment choisir son assurance habitation en 8 conseils pratiques ?

Assurance habitation

Vous avez besoin d’assurer votre logement ? Avant d’opter pour un assureur, découvrez 8 conseils pratiques pour faire le bon choix. 

Comparer les prix

De nos jours, il est très simple de comparer les prix grâce aux comparateurs en ligne. Que ce soit pour trouver le meilleur forfait téléphonique, la location de véhicule la moins chère ou assurer son logement, il est indispensable d’effectuer cette démarche. Pour cela, il faut renseigner quelques informations telles que la superficie de votre logement, le nombre d’habitants ou encore l’ancienneté de la construction. Après avoir saisi toutes ces informations, il ne vous reste plus qu’à prendre connaissance des meilleures offres en fonction de votre profil ! Vous avez également la possibilité de vous informer sur les différentes offres disponibles en vous rendant sur les sites internet des prestataires. Par exemple, rendez-vous sur la page Web suivante pour assurer votre logement.

Faire appel à un courtier

Pour assurer votre logement, vous pouvez soit vous adresser directement à l’assureur de votre choix, soit faire appel à un courtier. Celui-ci est chargé de représenter plusieurs assureurs. Pour bénéficier des meilleurs prix et services, il s’agit d’une excellente initiative. Exerçant ses missions de manière indépendante, le courtier en assurance recherche pour vous une offre sur-mesure. Son expérience et sa connaissance du marché lui permettent d’être un professionnel très compétent. Certains courtiers proposent leurs services gratuitement. Pour d’autres, leur rémunération est déjà comprise dans votre cotisation. Pour cela, vous ne déboursez pas un centime pour profiter des services d’un courtier.

Opter pour un service client efficace

Le service client est une composante déterminante dans le choix de votre assureur d’habitation. À tout moment, vous pouvez avoir besoin de contacter le service client de votre prestataire pour régler un problème de facturation, signaler un dégât ou obtenir de simples renseignements. Si certains services clients sont très efficaces, d’autres en revanche sont de piètre qualité. Pour faire votre choix, vous pouvez vous fier au logo « Élu service client de l’année ». Gage de qualité, celui-ci se charge de récompenser chaque année les meilleurs services client. Vous pouvez également parcourir les avis laissés par les internautes. Enfin, vous pouvez vous fier au bouche-à-oreille, en interrogeant vos proches par exemple.

S’informer sur les délais de carence

Le délai de carence représente la période durant laquelle vous continuez de cotiser, mais vous ne pouvez pas bénéficier de la couverture de votre assureur. Cela permet d’éviter que certaines personnes souscrivent à un contrat lorsqu’elles ont subi un sinistre et de bénéficier immédiatement de la couverture. Certains assureurs ont recours à cette protection juridique, tandis que d’autres non. Pour en savoir plus, lisez attentivement le contrat de souscription. Vous y trouverez l’ensemble des informations dont vous avez besoin.

Demander un offre personnalisée

Pour faire face à toutes les situations particulières, les assureurs proposent un ensemble d’options pour couvrir tous vos besoins. Ces options concernent aussi bien les infrastructures de votre logement que ses résidents. Pour être bien couvert, pensez à personnaliser votre offre en souscrivant aux différentes options qui vous concernent : mobilier de jardin, piscine, cave à vin… Si vous avez des animaux, vous pouvez également bénéficier d’une couverture spécifique. Enfin, il est important d’indiquer à votre assureur si vous employez du personnel de maison (agent d’entretien, assistant maternel, jardinier, professeur particulier, etc.)

Préciser la superficie de son logement

Il n’est pas toujours simple d’évaluer la superficie de votre logement, d’autant plus que les règles en la matière diffèrent parfois en fonction des assureurs. Par exemple, certains assureurs considèrent qu’une pièce principale doit avoir une superficie minimum de 7 m², tandis que pour d’autres, elle est de 9 m². N’hésitez pas à demander des conseils auprès du service client pour évaluer correctement la superficie de votre logement.

Évaluer l’environnement 

Si les caractéristiques de votre logement sont primordiales pour assurer votre logement, il en va de même pour l’environnement de celui-ci. Par exemple, si vous résidez dans une région où les orages sont très fréquents, il est tout à fait pertinent d’opter pour une garantie dommages électriques. Ainsi, vos différents équipements électriques bénéficient d’une couverture en cas de dégâts liés aux orages.

Faire un bilan de ses biens de valeur

Lorsque vous souscrivez à un contrat auprès d’un assureur pour votre logement, vous êtes invité à déclarer vos biens de valeur. En cas de sinistre, vous êtes indemnisé à hauteur de la valeur que vous avez déclaré. Si vous avez un doute, il est préférable de surestimer la valeur de vos biens plutôt que le contraire. Pensez à garder toutes les preuves de la possession de ces biens : factures, photos, etc.


Assurance PNO : l’assurance des propriétaires non occupants
Catastrophe naturelle : comment fonctionnent les indemnisations ?