Qui doit souscrire une assurance utilitaire professionnel ?

assurance utilitaire

Le véhicule utilitaire est un moyen de travail pour un bon nombre de professionnels. Les concernés vont du boulanger au médecin.

Le point commun à tous ces moyens de locomotion est la nécessité de souscrire à une assurance pro afin de prévenir d’éventuels dégâts et ne pas ralentir votre activité lucrative. Évidemment, les besoins varient selon l’individu et le secteur, d’où le polymorphisme des assurances utilitaires présentes sur le marché.

Assurance tous risques ou au tiers, laquelle choisir ? 

Lorsqu’un véhicule est utilisé par une entreprise, il est dit utilitaire et nécessite la souscription à une assurance auto spécifique. Cette dernière ne se fera pas au nom du propriétaire ni de la personne qui conduit, mais plutôt au nom de l’entreprise. Pour en savoir plus, rendez-vous sur lolivier.fr.

Les types d’assurances sont aussi variables que leur prix. Il y a d’abord l’assurance au tiers qui est le minimum légal que doit avoir un individu. Elle ne couvre que les frais de dédommagement pour les dégâts provoqués par un tiers, d’où son nom.

La formule intermédiaire ou tiers plus, en plus des détails cités plus haut, couvre également les vols et les incendies. En revanche, la garantie tous risques englobe les points sus-cités ainsi que tous les dégâts que pourrait subir le conducteur, le véhicule ou un tiers.

Il existe également deux autres types dits garantie d’aménagement et garantie de perte financière après immobilisation. Le premier permet la protection des accessoires ajoutés à un véhicule afin qu’il soit conforme aux normes professionnelles, par exemple une GoPro fixée à une voiture de tournage.

La seconde est une indemnisation au profit des entreprises en cas de perte financière à la suite de l’immobilisation de leurs utilitaires.

Qui doit souscrire à une assurance véhicule utilitaire ? 

Bien que les véhicules utilitaires soient tous utilisés à des fins professionnelles, leurs tâches sont spécifiques aux besoins de l’entreprise et doivent s’y conformer.

Cette assurance est donc faite pour toutes les personnes et organismes qui se servent de ces moyens de locomotion, quelles que soient la nature du travail et la taille de la boîte. Il peut s’agir d’artisans qui se servent d’une voiture d’entreprise pour rejoindre leurs chantiers, de commerçants qui font la livraison de leurs produits, des libéraux comme les médecins qui font des visites à domicile, des auto-entrepreneurs, etc.

Pour ceux dont le véhicule utilitaire sera utilisé comme simple moyen de transport, l’assurance est similaire à une assurance auto classique, mais elle englobe souvent des offres plus larges ou un prix plus avantageux.

Certaines professions et entreprises vont, quant à elles, exiger des clauses spécifiques, comme une assurance zéro panne, la couverture du matériel qui est parfois plus onéreux que le véhicule, l’indemnisation en cas d’immobilisation avec pertes financières déplorées, etc.

Pour les plus grandes sociétés disposant de plusieurs véhicules, une option existe permettant de souscrire tous les utilitaires sous un seul contrat, avec des offres variables et adaptées selon les besoins.

Sur quels points se baser pour choisir ?

Savoir si une assurance couvre la totalité ou une partie des risques n’est pas suffisant pour faire votre choix. En effet, il faudra vous pencher sur plusieurs autres paramètres, et ce après avoir déterminé vos besoins.

Ces derniers dépendent du nombre de véhicules, de leur usage, du nombre de chauffeurs à votre actif, des clauses essentielles pour vous, de la valeur de vos biens, de votre budget, etc.

Une fois cela fait, vous allez chercher des assurances qui couvrent en priorité les dégâts auxquels vous serez le plus vraisemblablement confronté. Ensuite, vous ferez en sorte de protéger le matériel et les objets transportés par votre véhicule. Enfin, viendront les franchises qui interviennent en cas de catastrophe naturelle ou sinistre.

Bien entendu, chaque élément sus-cité doit être étudié à part en tenant compte de l’étendue de la garantie et de son plafond, surtout pour ce qui est des sinistres. Certains assureurs prennent comme base la valeur à neuf, d’autres préfèrent compter sur d’autres options. Il revient à vous de savoir lequel est le plus avantageux.

Tous ces paramètres donnent rapidement le vertige. Pourtant, le choix d’une assurance doit impérativement être réfléchi car il n’est pas anodin. Il existe de nombreux comparateurs d’assurances en ligne pour vous guider.

En remplissant un formulaire, ces sites s’occuperont de scruter les pages web des assureurs afin de vous proposer les différents devis selon les options choisies. Si vous préférez le faire manuellement, sachez que la plupart des compagnies d’assurance proposent des devis en ligne.


Comment fonctionnent les assurances vie ?
Pare-brise cassé ? Nos conseils pour bien le faire réparer